La côte d’Argent

Se promener dans la forêt qui longe la plage du Petit Nice

L’oyat, l’accroche-dune

C’est une plante gouttière, dont les longues branches en forme de tubes sont capables de capter l’humidité de l’air, les gouttelettes d’eau ainsi récoltés pouvant alors glisser jusqu’à sa racine. 

Publicités

2 réflexions au sujet de « La côte d’Argent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s