« Les Statues Englouties » dans le port de Douarnenez

Image

Elles se découvrent plus ou moins au gré des marées
le sculpteur Lionel Ducos a installé ses douze géants d’argile dans l’estran d’une petite grève, au bout du port du Rosmeur.
Douze statues comme autant de messagers qui arrivent par la mer pour nous raconter leurs histoires. Maori, Yanomami, Papou, Indien, Massaï… La biographie de chacun de ces ambassadeurs de mondes menacés est décrite, sur l’esplanade au-dessus de la grève.

https://www.letelegramme.fr/finistere/douarnenez/les-statues-englouties-affluence-record-sur-la-greve-24-08-2018-12059929.php

https://www.letelegramme.fr/finistere/douarnenez/douarnenez-douze-geants-d-argile-arrivent-par-la-mer-19-08-2018-12056193.php

Publicités

Moulin dans le Libournais

Image

Il ne reste plus grand-chose de ce vieux moulin planté au milieu des vignes.
La curiosité me fait pousser la porte…

Le lac d’Annecy – le vent fait des vagues…

Image

Un jour d’escapade autour du lac d’Annecy

C’est la période des foins!!!

Image

Impossible de résister au graphisme  des ballots de foin…

Le Cirque

Image

 Photo réalisée à Bordeaux  –  ce jour-là,  le cirque s’installe…

Le Village des Schtroumpfs en Andalousie

Image

L’Andalousie, c’est aussi une multitude de petits villages aux maisonnettes blanches dispersés dans la campagne… et un village, un seul, bleu vif Júzcar . Surprenant!Amusant aussi…

Vous vous en souvenez peut-être vaguement. En 2011, les studios Sony Pictures sortent leur film « les Schtroumpfs 3D ». Pas vraiment un chef d’oeuvre du 7ème art, mais une grosse machine commerciale. En Espagne, des responsables marketing (peut-être un peu trop créatifs) décident de marquer le coup en transformant un des emblématiques villages blancs andalous en village bleu. Les habitants de Júzcar se prêtent au jeu et participent eux-mêmes à la schtroumpfisation de leur village. En quelques coups de pinceaux, voilà leur village semblable à tant d’autres transformé.

Au départ, la campagne devait durer que quelques mois, après quoi le village devait être remis dans son état d’origine aux frais de Sony Pictures. Mais devant l’afflux de visiteurs désireux de visiter le village des Schtroumpfs, les habitants de Júzcar ont finalement décidé de laisser leur village en l’état. Les chiffres sont éloquents : dans le petit village, qui accueillait en moyenne 300 touristes par an, on a dénombré pas moins de 80 000 visiteurs dans les 6 mois qui ont suivi sa transformation.

Edit 1/12/2017 : suite à un litige entre le village de Júzcar et la société gérant les droits des héritiers de Peyo (auteur des Schtroumpfs), le village de Júzcar a perdu le droit de s’auto-proclamer « village des Schtroumpfs » le 15/08/2017

Gradignan – Parc du Moulin d’Ornon

Image

La nature imagine pour notre plus grand plaisir une somptueuse tonnelle vaporeuse et romantique… Une réalisation en pose longue
BOR_6920

La dune du Pyla fait des vagues

Et pour ce week-end, une vague de bleu aussi …

Les insouciances n° 25

Image

Le Pyla – Dévaler la dune…

Un p’tit clin d’œil à l’enfance… garder en soi la capacité de s’amuser et s’émerveiller

Urbex -Le Château du Grand Dragon – Bouliac

Image

 Un beau voyage hors du temps…

Construit en 1862, le château du Grand Dragon est aujourd’hui en ruine. La propriété est isolée sur un petit plateau surplombant la vallée de la Jacotte, aujourd’hui occupée par la rocade de Bordeaux.

Urbex et nature https://wp.me/p29Zqg-1xo

Urbex  Bordeaux https://wp.me/p29Zqg-1wQ

L’ensemble bâti se compose du château, de la maison du gardien à l’entrée du parc et de magnifiques écuries. Celles-ci sont construites autour d’une cour au centre de laquelle se dresse un pigeonnier octogonal original.

Cet important domaine a appartenu à de grands négociants bordelais. Malheureusement, aucun bâtiment n’est visible depuis la route d’autant plus que le château lui-même est aujourd’hui en ruine en raison de multiples incendies. Sa restauration est une condition à tout projet immobilier.

Quand au nom “Le Grand Dragon”, le mystère reste entier. L’endroit s’appelait déjà “Dragon” en 1787 sur la carte de Belleyme, avant la construction du château, mais son origine reste inconnue…

https://www.ville-bouliac.fr/cartes/circuit_melac/

http://www.histoires-de-bouliac.net/chateau_le_grand_dragon.htm