La Côte d’Argent

Image

À tous mes amis blogueurs et les autres,
Merci pour vos visites chaleureuses et sympathiques et vos petits mots aussi.
Passez de joyeuses fêtes
À l’année prochaine! 

Soizic Pineaubor_7883
Soizic Pineauybor_7893x

Portugal – Porto

Image

En balade dans Porto. ..         Apparition furtive
Soizic Pineaubor_2825

Le lac de Sanguinet n°1

Image

Errance autour du lac de Sanguinet avec une température idéale pour la balade 15°
Soizic Pineaubor_0160
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tang_de_Cazaux_et_de_Sanguinet
Il fait partie des plus grands lacs de France, avec une superficie approchant les 6000 hectares. A cheval entre La Gironde et Les Landes, il est entouré par trois communes : Cazaux au Nord, Biscarosse au Sud et Sanguinet à l’Est.carte-biscarrosse1
Soizic Pineaubor_0145

La Côte d’argent – plage du Petit Nice

Image

Crépuscule et fin d’une superbe balade hivernale…

Soizic Pineaubor_0572

Bordeaux – Darwin / Caserne Niel

Image

Une balade sur une étendue de 31 000 m²                                                                Avant d’être laissée en ruines, Niel fut autrefois un véritable lieu de vie … http://bastidebrazzablog.fr/niel/

soizic pineaudsc_0366Coloré par les graffitis, seul le bâtiment principal de la caserne, qui abritait les quartiers des soldats en chambrées, n’est pas tout à fait en ruines. Encore un peu d’allure, mais plus de fenêtres. Les autres bâtisses sont éventrées, le toit manquant, tandis que la végétation a poussé en leur sein de manière sauvage.
soizic pineaudsc_0387
soizic pineaudsc_0318Dans le même temps, la caserne s’est muée en paradis des street-artists et des skateurs, alors qu’un des hangars est devenu le théâtre du projet éco-responsable « Darwin ».soizic pineaudsc_0309

Viêt Nam – Portes ouvertes…

Image

Photo réalisée dans un des temples de l’ancienne cité impériale de Hué au Vietnam

Soizic Pineaubor_5085

Hué (du vietnamien Huế) est l’ancienne capitale impériale du Viêt Nam (1802-1945).Elle est située au centre du pays.
La cité est superbe, elle est cependant en rénovation, une grande partie des bâtiments ayant été détruit par les différentes guerres. Elle fait plus de 6 km carrés entourée de murs de 6 mètres. Sur 147 palais, bâtiments, pavillons, bibliothèques et résidences, 85 sont des ruines aux fondations à peine visibles et 62 sont réparables. 1993, la citadelle intègre le patrimoine mondial de l’Unesco qui lance les grandes rénovations. De nombreux fonds provenant d’une quarantaine d’organisations gouvernementales, non gouvernementales, et internationales permettent la reconstitution progressive de la cité historique. Les aides pleuvent. La restauration de la Cité Impériale de Hué est l‘un des plus grands chantiers archéologique mondial du XXIème siècle.hue-vietnam

 

Gustave Eiffel enjambe la Dordogne

Image

Entre St Vincent de Paul et Cubzac les Ponts,de multiple ponts enjambent la Dordogne.
Ici, le  pont de Cubzac  par Gustave Eiffel
BOR_7435
BOR_7440

Ci-dessous, le pont ferroviaire de Cubzac

BOR_7461BOR_7452

Tout de bleu vêtue une superbe maison de pierre  dans le petit port de Cubzac- les- PontsBOR_7437

http://www.cartesfrance.fr/Cubzac-les-Ponts-33240/carte-Cubzac-les-Ponts.html#

L’Océan

Image

Quelque part en Bretagne…

Soizic Pineaubor_0343nb

La Côte d’Argent -L’érosion de la plage de la Lagune

Hier, il faisait très beau

Balade du soir sur les nouveaux accès à la  plage… En espérant que nous puissions y aller encore et encore…
Soizic Pineaubor_0030Soizic Pineaubor_0028nb
http://www.sudouest.fr/2016/01/13/ce-qui-provoque-l-erosion-de-la-plage-de-la-lagune-2241386-2733.php

Art et Vin

Image

Fête du vin à Bordeaux. A cette occasion, je vous propose de visiter un extrait de mon travail photographique.
Soizic Pineau2007-03

Art et Vin

Le vin n’est pas un produit comme un autre. Il porte une tradition millénaire, une culture et un art de vivre, particulièrement à Bordeaux, capitale d’une région d’Aquitaine qui allie la sagesse de la Guyenne à l’exubérance de la Gascogne.
La réalité essentielle du vin ne se laisse pas photographier, faites d’arômes et de douceur glycérine, soutenue par un alcool sage et discret, chargé des subtiles minéralisations de terroirs aux singularités d’empreintes digitales…

Mais pour relever le défi de la pertinence, Soizic PINEAU s’est emparée des règles émergentes d’un art contemporain conceptuel, technologique et sans complexe. Comme en poésie et en littérature, la recherche de la vérité passe par un éloignement du réel immédiat. Soizic PINEAU travaille l’acte photographique pour permettre la production d’une épreuve finale incernable, impossible à appréhender dans les termes habituels du décodage visuel. Son parti pris ambitieux est une boussole qui indique le sud en tournant résolument le dos à la servilité photocopieuse.

Le mot est lâché, Soizic PINEAU pratique la mise en scène.

Son travail passe par la composition du sujet, arbitraire productif, sanctionné par une exploitation systématique, cherchant les variations et les décalages jusqu’à l’épuisement total des perspectives et des contrechamps.

A l’heure où les images déferles dans nos vies à un rythme effréné, la photographie qui revendique l’ambition artistique ne peut donner à voir que des visions résistantes au décodage usuel. Pour y parvenir Soizic PINEAU s’est donné une règle simple, claires et fortes, néanmoins fécondes. Aucune œuvre finale unique, au fond simple papier coloré, ne permet de repérer le jeu sous-jacent des combinaisons réglées. Le travail de Soizic PINEAU doit être regardé en blocs, en boisseaux cohérents, constituant une forme de « happening exposition ». Alors la circulation d’un regard exercé, scrutatif et patient, le spectateur-acteur peut procéder à une mise au jour de « règles-hypothèses » produits hybrides de son imagination et de celle de l’artiste.

A ce stade de dévoilement et « d’insight « sur le travail de Soizic PINEAU, une question se pose. Faut-il expliciter les règles de création ou au contraire faut-il en garder le mystère ?

L’artiste tranche nettement. Car Soizic PINEAU est volubile et à l’image du vin valorise le partage, la chaleur humaine et l’empathie. Ainsi donc, dévoilons !

Les photographies de Soizic PINEAU ne montrent directement que trois composantes : bouteille (une ou plusieurs), verre à pied transparent au galbe légèrement refermé (un ou plusieurs, vide ou rempli), et bien sûr du vin. Le « reste du monde « est présent indirectement par des reflets, des couleurs ambiantes et des ombres, choisies soigneusement, chauds ou froids, naturels ou artificiels. Ce « reste du monde « n’est pas identifiable et sa seule façon d’exister dans la photographie est de perdre toute forme. Nous n’en saurons jamais tout, il faut l’accepter.

Finalement, l’œuvre dépasse son créateur et reprend le pouvoir par le mystère du silence et de sa constance.

Janvier 2013

Jean-Pierre DUFOUR

En savoir plus: http://wp.me/p29Zqg-i0
http://wp.me/p29Zqg-ic