Jour de grand vent sur la Côte d’Argent

Ce jour-là, le vent est si violent qu’il soulève le sable qui me pique la peau 😏 Aie !
Juste le temps de faire ces deux photos et vite, vite, le bon Réflex est dans le sac !
😊

Lacanau océan n°3

Image

Lacanau compte 16 km de côte dont 1 km est « tenu » par une digue qui protège la partie la plus urbanisée du front de mer.Cette semaine je suis retournée sur Lacanau pour me tourner plutôt sur les constructions qui bordent la côte. Ambiance en N&B

La Côte d’Argent – L’Océan

Image

Naissance de la Côte d’Argent

Le littoral des Alpes-Maritimes a été le premier à être baptisé « Côte d’Azur » en 1887. En 1894, les stations balnéaires entre Cancale et le cap Fréhel (Saint-Malo, Dinard, Paramé) sont regroupées sous l’appellation de « Côte d’Émeraude », sur l’idée de l’avocat malouin Eugène Herpin. Ce mouvement étant lancé, il est normal que la côte aquitaine ait aussi sa couleur.

En 1905, le journaliste, reporter et poète Maurice Martin donne aux rivages de la côte Aquitaine le nom de « Côte d’Argent », expression inspirée des reflets argentés en surface de l’océan Atlantique. Cette appellation concerne dans un premier temps tout le littoral aquitain, de Royan à Hendaye. Il expose son idée le 20 mars 1905 devant un parterre de journalistes et notables locaux lors d’une halte à Mimizan-les-bains
Ce nouveau concept remporte l’approbation de l’assistance. En 1907, le Congrès national des sociétés de géographie consacre officiellement ce vocable. Diffusé avec succès, il est repris par photographes et affaires commerciales.

https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%B4te_d%27Argent