Le port des Tuiles – Biganos

BOR_8748

Un vent qui soupire, une lumière chatoyante, des scintillements magiques sur les graminées qui s’agitent.

Bref! tous les ingrédients pour ne plus voir le temps passer.

C’est de ce port que les tuiles produites à Biganos étaient embarquées sur des chalands qui les menaient vers tous les ports du Bassin aux ostréiculteurs qui y collectaient leurs naissains d’huîtres. Cet usage de tuiles est d’ailleurs toujours d’actualité. A marée basse, les vaches traversaient la rivière à gué, rejoignant ainsi les prés salés de l’Ile de Malprat. Aujourd’hui, avec sa trentaine de cabanes, ce port reste un lieu très sauvage, paré de « cotonniers » (baccaris) et de roseaux,

BOR_8754 plus lumineux

BOR_8752

BOR_8763

BOR_8645x

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le port des Tuiles – Biganos »

  1. Tes photos sont très poétiques. On dirait même que dans la photo 3 il y a des oiseaux à la place du feuillage blanc ou bien des traits de pinceau déposés. On ne se lasse pas de les regarder on dirait des tableaux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s